Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Nouvelle devise du dollar canadien : Un de perdu, dix d’empruntés. - Michel Beaudry

________________________________________________________________________

26 janvier, 2009

La charte de l’anorexie

La ministre Christine St-Pierre prépare « la charte de l’anorexie » pour dénoncer la maigreur extrême et promouvoir la « diversité corporelle ».

C’est le comble de la pensée magique. Les magiciens utilisent un coup de baguette pour faire disparaître des objets. La ministre utilise une charte pour éradiquer l’anorexie.

Il fallait seulement y penser!!

Allez, je sais que la ministre reconnait que sa charte ne guérira pas les anorexiques. Elle veut simplement s’assurer qu’au Québec les critères de beauté seront clairement définis.

Il est bien connu que les Québécois comptent sur le gouvernement pour leur dire quoi penser. D’ailleurs, il serait opportun de colliger dans un seul document l’ensemble des prescriptions culturelles. Cela remplacerait avantageusement le petit catéchisme que la plupart des familles ont malheureusement perdues!!
_____________

La Presse Canadienne
Montréal

La ministre de la Culture et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, a l'intention de présenter cet automne ce dont elle parle depuis l'été dernier, la charte de l'anorexie, durant la Semaine de la mode de Montréal, afin de contrer la maigreur chez les jeunes mannequins.

Il s'agira d'une charte volontaire; les signataires s'engageraient à ne plus présenter la maigreur extrême comme un standard de beauté. Ils s'engageraient aussi à faire la promotion de la «diversité corporelle».La ministre St-Pierre compte interpeller tout le milieu de la mode avec cette charte, y compris les publicistes.

Pour ce projet, Mme St-Pierre s'est inspirée de l'approche française face à l'anorexie. En avril dernier, en France, des organisations de professionnels de la mode, du secteur de la publicité et des médias, de même que le gouvernement, ont signé une telle charte d'engagement volontaire visant à promouvoir l'image du corps et lutter contre l'anorexie.

Les parlementaires français se sont par ailleurs penchés l'an dernier sur un projet de loi visant à combattre l'incitation à l'anorexie.

Aucun commentaire: