Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Nouvelle devise du dollar canadien : Un de perdu, dix d’empruntés. - Michel Beaudry

________________________________________________________________________

11 janvier, 2009

Chiffre du jour : 8,5 %

On le voit aussi avec la situation québécoise, alors que le taux de chômage, qui était de 7,3% en 2008, pourrait monter jusqu'à 8,5%. C'est un coup dur, mais ce n'est pas ce qu'on appelle une crise. C'est le genre de taux de chômage que nous avions jusqu'en 2006. À titre de comparaison, pendant la récession de 1991, le taux de chômage était passé de 9,5% à 13,2%, et les pertes d'emplois avaient été si fortes qu'il avait fallu six ans pour les récupérer.

Aucun commentaire: