Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

On est tellement taxés que lorsqu’il fait beau, j’ai peur de recevoir une facture. --- Michel Beaudry ________________________________________________________________________

10 décembre, 2008

Chiffre du jour (2) : 54 %

Les résultats d'un sondage que la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) a réalisé ces six derniers jours à l'échelle nationale révèlent que les petites et moyennes entreprises (PME) souhaitent que toute politique de relance par le déficit budgétaire soit soumise à des conditions strictes. En effet, 54 % des répondants indiquent que les gouvernements devraient prévoir des budgets équilibrés mais permettre des déficits au cas où la performance de l'économie serait pire que ce qui est attendu. Vingt-huit pour cent sont favorables à un plan de relance par le déficit budgétaire pour les situations de récession (mais à condition qu'il soit limité à un ou deux ans), et 4 % seulement appuient des plans prévoyant des déficits à plus long terme. Toutefois, 11 % estiment que les gouvernements devraient éviter les déficits en toutes circonstances.

Aucun commentaire: