Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Nouvelle devise du dollar canadien : Un de perdu, dix d’empruntés. - Michel Beaudry

________________________________________________________________________

26 février, 2009

Les entrepreneurs source de richesse


Je n’ai rien à ajouter au texte de Jean-Marc Léger.
_________


Aimez-vous l'argent ?
Jean-Marc Léger, Canoë, 25/02/2009 09h57

La grande différence entre nous et le reste de l'Amérique réside dans cette seule question : aimez-vous l'argent ? Pour les francophones, l'argent est synonyme de péché, alors qu'il représente la réussite pour les anglophones. C'est notre vieux fonds catholique confronté à celui des protestants.

La majorité des Québécois disent qu'ils n'aiment pas l'argent. Les riches d'ici sont perçus comme étant soit exploiteurs, soit voleurs. Pire encore, les gens pensent qu'il faut d'abord partager la richesse plutôt que de la créer. Ainsi, soyons tous pareils et égaux dans la misère.

Notre relation avec l'argent est complexe. 80% des gens disent que l'argent ne fait pas le bonheur, mais 84% ont déjà acheté des billets de loterie. Les Québécois affirment que les riches ne sont pas plus travaillants, pas plus intelligents et pas plus heureux, mais seulement plus chanceux. En somme, on veut être riche sans travailler et surtout sans que personne le sache. C'est de la pure hypocrisie.

L'argent n'est ni bien ni mal : c'est neutre, sauf pour ceux qui n'en ont pas.

QUÉBEC PAUVRE

Et c'est pour cela que le Québec est riche en pauvres et pauvre en riches.

Le revenu moyen par habitant est de 37500 $ au Québec et de 41700 $ au Canada. Le PIB par habitant au Québec est de 34 400$ et de 43 300$ au Canada. Nous avons plus d'assistés sociaux en proportion qu'ailleurs au Canada. Nous avons deux fois moins de riches, en proportion, qu'en Ontario.

Depuis 25 ans, nous quêtons des milliards de dollars annuellement au gouvernement fédéral, parce que nous sommes une province pauvre.

C'est une honte ! Le Québec possède toutes les conditions gagnantes pour être prospère, des ressources naturelles abondantes, dont une richesse hydroélectrique exceptionnelle, une main-d'oeuvre travaillante et qualifiée, une position géographique centrale et une proximité avec le plus grand marché au monde, les États-Unis.

LA SOLUTION

Un sondage réalisé pour la Fondation de l'entrepreneurship dévoilait la semaine dernière une statistique dévastatrice. Proportionnellement, le Québec compte deux fois moins de propriétaires d'entreprise que le reste du Canada et nos entreprises ont une durée de vie deux fois moins longue.

Si on veut enrichir le Québec et multiplier les emplois, il faut d'abord multiplier les entrepreneurs. Actuellement, il y a une personne sur quatorze qui désire démarrer sa propre entreprise. Il faut les encourager et les aider, car il y a parmi eux la prochaine génération des Bouchard, Coutu, Desjardins, Desmarais, Laliberté, Lemaire, Lessard, Péladeau, Tsouflidou, etc.

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Bonjour Serge,

Je suis entièrement d'accord avec ton approche et je suis également un apôtre de l'éducation des québécois face aux efforts et face à la richesse.

On aime même mieux que le gouvernement se concentre à partager la richesse au lieu de la créer et cla, vient aussi d'un sondage de Jean-Marc Léger !

Yves Carignan

Mario Loubier a dit...

ABERRANT et en même temps tellement inquiétant! C'est sans doute pour cela que les québécois méprisent tant la richesse et le succès. Je suis toujours étonné d'entendre parler de "cul" ouvertement, mais lorsque vient le temps de parler d'argent, c'est un non non. Mon peuple, notre peuple ne cesse de m’étonner par ces contradictions. C’est sans doute pour cela que le livre « Le Secret » s’est vendu à tellement d’exemplaires. Au Québec on a la pensée magique, on pense que l’on va créer de la richesse par je ne sais quelle poussée divine. On a qu’à regarder les émissions que notre peuple a élevé au firmament des cotes d’écoute, Le banquier (tu peux être riche si tu choisis les bonnes valises), la Poule aux œufs d’or (achète des billets de loterie car c’est de là que viendra ton salut). Thomas Stanley a écrit dans son livre « L’esprit millionnaire » que la majorité des gens croient que la seule façon de créer de la richesse est de la gagner à la loterie et il parlait des États-Unis! Je vous gagerai ce que vous voulez que la proportion est plus élevée ici chez nous.

Vive le Québec libre..et riche!

Mario
www.consciencefinanciere.com