Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Nouvelle devise du dollar canadien : Un de perdu, dix d’empruntés. - Michel Beaudry

________________________________________________________________________

27 décembre, 2010

Le chiffre du jour : 31 %

« Au Canada, 31 % du PIB du secteur agricole et agroalimentaire proviennent du gouvernement. Il est clair que le système actuel de gestion de l'offre, de mise en marché monopolistique et de prix minimum garanti par La Financière agricole du Québec ne fonctionne pas. Au contraire, ces stratégies vétustes gonflent les prix pour les consommateurs et nuisent à la compétitivité des producteurs. Il est temps de reconnaître qu'elles sont inefficaces et de passer à autre chose », explique M. Dumais. Il faut selon lui appuyer des réformes qui préconisent l'entrepreneuriat et l'innovation pour rendre l'industrie plus concurrentielle et permettre aux agriculteurs de tirer leur revenu du marché.

Aucun commentaire: