Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Nouvelle devise du dollar canadien : Un de perdu, dix d’empruntés. - Michel Beaudry

________________________________________________________________________

28 décembre, 2010

La réflexion du jour

Quand on dépense à un rythme effréné et sans rapport avec le contexte économique ou démographique, on est sur une trajectoire financière insoutenable. On peut faire l'autruche. On peut gagner du temps. Mais, à l'instar de la Grèce, la réalité finira par nous rattraper. Là, nous nous rendrons compte que le modèle québécois, tel que nous le connaissons, ne peut perdurer. Naturellement et fatalement, il implosera sous le poids de ses exubérances et de la cupidité syndicale. La crise des finances publiques deviendra alors une crise sociale, et les mesures d'austérité qui s'imposeront feront terriblement mal. --- Nathalie Elgrably-Lévy

Aucun commentaire: