Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Il devrait pleuvoir demain. Trudeau s’excuse --- Michel Beaudry ________________________________________________________________________

21 février, 2013

La réflexion du jour

Mais en suggérant de recourir aux déficits pour atténuer les douleurs, le gouvernement donne raison aux mêmes recteurs qui jugeaient irréalistes les compressions exigées par le ministre Pierre Duchesne. Mais quoi faire quand on ne peut réduire les dépenses? Que faire pour maintenir la paix sociale? Mais creusons les déficits! C’est la tradition!---Michel Hébert

(NDLR Le déficit zéro à la façon péquiste: transférer le déficit aux universités, aux hôpitaux et aux municipalités.)

Aucun commentaire: