Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

On est tellement taxés que lorsqu’il fait beau, j’ai peur de recevoir une facture. --- Michel Beaudry ________________________________________________________________________

14 août, 2012

Le chiffre du jour : 200 G$

Une fois ce laborieux objectif (ndlr : équilibre budgétaire) atteint, le gouvernement devrait alors se mettre à enregistrer des surplus budgétaires pour qu'il puisse dégager la marge de manoeuvre nécessaire à un éventuel soulagement du fardeau fiscal de ses électeurs.

Encore là, un gouvernement responsable accepterait-il de réduire ses entrées fiscales alors que sa dette - qui représente 55% de son produit intérieur brut - aura largement franchi le cap des 200 milliards?

(NDLR : ....et ce 200 milliards n'inclut pas les dettes des municipalités, des hôpitaux, d'Hydro-Québec, ni les déficits actuariels des fonds de pension des fonctionnaires.)

Aucun commentaire: