Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

On est tellement taxés que lorsqu’il fait beau, j’ai peur de recevoir une facture. --- Michel Beaudry ________________________________________________________________________

25 juin, 2012

La réflexion du jour


On constate que les cols bleus et cols blancs de la Ville deMontréal jouissent de conditions de travail beaucoup plus avantageuses que celles des travailleurs du secteur privé. Autrement dit, les contribuables montréalais financent des salaires et des avantages sociaux exceptionnellement généreux qui sont hors de portée de la très grande majorité d’entre eux. Dans ce contexte, on peut se demander si la notion de « services aux citoyens » ne devrait pas également comporter un plus grand respect envers la capacité de payer de ces derniers.--- IÉDM

Aucun commentaire: