Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

Vaut mieux en rire!

Nouvelle devise du dollar canadien : Un de perdu, dix d’empruntés. - Michel Beaudry

________________________________________________________________________

29 juillet, 2007

La fiscalité paralysante

L’Institut Fraser publie un indice de performance fiscale des gouvernements fédéral et provinciaux. Cet indice contient trois composantes : (1) les dépenses gouvernementales, (2) les taux de taxation et les revenus qui en découlent, et (3) la dette et les déficits. Chaque composante contient plusieurs variables. Il y en a 29 en tout.

L’indice a pour objectif de démontrer l’attrait relatif des provinces du point de vue de sa gestion fiscal. Toutes autres choses étant égales, un investisseur privé préfèrera investir dans une province montrant un indice élevé. Le Québec avec un indice de 32 est l’avant dernier de sa classe. Il n’est donc pas surprenant que les investissements privés au Québec traînent de la patte. En 2006, le Québec n’a reçu que 15,6% des investissements privés canadiens ce qui est bien en-deçà de son poids démographique ou économique.



Aucun commentaire: