Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

Pierre-Karl Péladeau, François Legault et une jolie Montréalaise voyagent dans le même train revenant de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle gare de Deux-Montagnes.

Ils roulent sans se parler depuis un moment, en entrant dans le tunnel du Mont-Royal le train est plongé dans l'obscurité la plus totale.

On entend alors un bruit de bisou, immédiatement suivi d'un monumental bruit de baffe.

Quand le train sort du tunnel et que la lumière revient, Legault et la jolie montréalaise sont assis comme si de rien n'était. Péladeau, lui, se tient la tête à deux mains, visiblement sonné.

- Il se dit: « François a embrassé la fille, elle a cru que c'était moi et elle m'a donné une baffe. »

- La fille pense: « Péladeau a voulu m'embrasser, mais il a loupé son coup et a embrassé Legault qui n'a pas apprécié. »

- Legault se dit: « À la première occasion, je recommence. Je refais le bruit du bisou et je lui en colle une magistrale. »

_______________________________________________________________________

14 décembre, 2012

Le chiffre du jour : 150 %

Le DGE remboursera toujours 50% des dépenses électorales aux candidats ayant obtenu au moins 15% des voix, tel que le stipule la loi actuelle. Cela signifie que le coût des campagnes, que l'on prévoit plafonner à 8 M$ par parti, sera défrayé presque exclusivement par les fonds publics: une première fois par le biais de l'allocation par vote, et une seconde fois par le remboursement des dépenses électorales. Une dépense électorale pourrait donc être payée jusqu'à 150% par l'État!
Publier un commentaire