Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

Pierre-Karl Péladeau, François Legault et une jolie Montréalaise voyagent dans le même train revenant de la cérémonie d’ouverture de la nouvelle gare de Deux-Montagnes.

Ils roulent sans se parler depuis un moment, en entrant dans le tunnel du Mont-Royal le train est plongé dans l'obscurité la plus totale.

On entend alors un bruit de bisou, immédiatement suivi d'un monumental bruit de baffe.

Quand le train sort du tunnel et que la lumière revient, Legault et la jolie montréalaise sont assis comme si de rien n'était. Péladeau, lui, se tient la tête à deux mains, visiblement sonné.

- Il se dit: « François a embrassé la fille, elle a cru que c'était moi et elle m'a donné une baffe. »

- La fille pense: « Péladeau a voulu m'embrasser, mais il a loupé son coup et a embrassé Legault qui n'a pas apprécié. »

- Legault se dit: « À la première occasion, je recommence. Je refais le bruit du bisou et je lui en colle une magistrale. »

_______________________________________________________________________

21 décembre, 2012

La gauche et l’art de se tirer dans le pied


Ce n’est pas nouveau, de tout temps les gauchistes ont l’habitude de se tirer dans le pied. Invariablement, ils préconisent des mesures qui vont à l’encontre des buts recherchés : pour combattre la pauvreté, ils proposent des mesures qui créent plus de pauvreté; pour combattre le chômage, ils proposent des mesures qui créent plus de chômage; pour combattre le manque de logement, ils proposent des mesures qui nuisent à la construction de nouveaux logements; etc.

Par exemple, en militant en faveur de l’augmentation du salaire minimum ils pénalisent ceux et celles qu’ils prétendent défendre.

Publier un commentaire