Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

Les Hells ne devraient pas s’installer à Québec. C’est le territoire des libéraux. --- Michel Beaudry

________________________________________________________________________

27 mars, 2013

Truthland contre Gasland


En 2010, Josh Fox réalisa un pseudo documentaire, Gasland, sur les risques de dommages causés à l’environnement par l’exploration et l’exploitation des gaz de shale.

Le documentaire de Josh est avant tout un outil de propagande écologiste du genre « À soir on fait peur au monde ». Mais cela n’a pas empêché tout ce que le Québec compte de gauchiste (écologistes, artistes, journalistes, politiciens, professeurs, syndicalistes, etc.) de le louanger et de dénoncer l’industrie. Dominic Champagne en a profité pour s’autoproclamer grand prêtre écologiste et a entrepris une croisade à finir contre l’industrie des gaz de shale.

Les gauchistes écologiques, avec la complicité crasse des grands médias, ont remporté une victoire éclatante contre l’industrie. Le gouvernement Charest, empêtré dans les scandales, avait perdu toute crédibilité auprès de la population, et n’a pas joué son rôle d’arbitre comme on était en droit de s’y attendre. Le résultat, la population s’est braquée contre toutes activités d’exploration et d’exploitation des gaz de shale. Le retour du PQ au pouvoir et la nomination d’une écologiste dogmatique au ministère des richesses naturelles ont tué dans l’œuf tout espoir de développement de cette industrie.

Confrontée à une telle campagne de désinformation, l’industrie se devait de rectifier les faits. Truthland, réalisé en 2012, démolit systématiquement les mensonges véhiculés par Gasland. Mais les médias, obnubilés par la pensée unique véhiculée par les écologistes, se sont bien gardés d’en parler. Pour s’en convaincre, il suffit de faire quelques recherches sur internet :

  • Google : Gasland = 1 080 000 résultats; Truthland = 35 400 résultats
  • Google : Gasland+Champagne = 299 000; Truthland+Champagne = 914
  • Cyberpresse : Gasland = 32; Truthland = 0
  • JdM : Gasland = 64; Truthland = 0



Malheureusement, c’est trop peu, trop tard.

Tous les Québécois qui ont à cœur le développement économique du Québec doivent tirer les leçons qui découlent de cette saga et développer des stratégies de communication pouvant offrir un contrepoids efficace aux gauchistes écologiques et aux médias conventionnels.
Publier un commentaire