Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

20 mars, 2013

Économie : le Québec avance en reculant


Selon une étude de l’Institut Fraser, en moins de trois ans le Québec est passé de la 1re à la 11e place sur 96 pays et régions dans l’intention d’investir de 742 sociétés minières à travers le monde. C’est la conséquence prévisible de l’incertitude légale et réglementaire entourant l’exploration et l’exploitation des richesses minières et pétrolières du Québec.

Les déclarations incendiaires de la ministre des richesses naturelles, le dogmatisme du ministère de l’Environnement, les nominations au BAPE de dirigeants sympathiques au culte de Gaya, les déclarations contradictoires de la première ministre, sont tous des évènements aptes à effrayer n’importe quel investisseur sain d’esprit.

Alors que le Québec à un besoin criant d’investissements étrangers pour créer la richesse essentielle au financement de nos nombreux programmes sociaux, le PQ, encouragé par les groupes d’intérêt verdoyants, s’évertue à créer un climat d’incertitude qui effraie les sociétés minières, même les plus téméraires.

Mario Dumont en discute avec Michel Girard

Publier un commentaire