Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

07 mars, 2013

La réflexion du jour

Plutôt que chercher de nouveaux moyens pour promouvoir la lecture, l'industrie québécoise a plutôt choisi une position de repli sur elle-même. Elle propose ni plus ni moins que la création d'un cartel du livre où les prix seraient fixés sans qu'il soit possible pour les détaillants d'offrir des rabais supérieurs à 10 % dans les mois suivants la sortie d'un nouveau titre.--- Youri Chassin
Publier un commentaire