Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

02 mars, 2013

La réflexion du jour

La chaise vide

C’est un peu la même histoire avec le contribuable québécois. Où est-il lorsque le gouvernement négocie avec les syndicats du secteur public? Qui le représente lors des renouvellements des conventions collectives? Ou quand le gouvernement décide de subventionner à coups de millions de dollars une entreprise? Pas surprenant que le contribuable passe au cash à chaque fois — d’un côté vous avez un groupe d’intérêt qui cherche à maximiser les gains pour ses membres, et de l’autre, des politiciens qui ne dépensent pas leur propre argent. Et qui préfèrent avant tout acheter la paix.--- David Descôteaux
Publier un commentaire