Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

18 mars, 2013

Éducation ou ingénierie sociale


Le 26 février dernier, un journaliste à capter des photos d’enfants de l’école Jean-Jacques Olivier, brandissant fièrement le carré rouge des étudiants cASSÉurs, qui protestaient en marge du sommet sur l’éducation
.  
La gauche rêve de modeler la société à son image. Le lessivage de cerveau est le moyen machiavélique que les gauchistes ont inventé pour convaincre les futurs contribuables d’accepter l’inefficacité de la société gauchiste sans trop se rebeller.

Depuis la Révolution tranquille, une majorité d’enseignants syndiqués et gauchistes façonnent le cerveau des étudiants du primaire, du secondaire, des cégeps et des universités. Mais les enfants fréquentant une garderie privée échappent toujours à la propagande gauchiste. Ils ne représentent qu’une faible proportion des enfants d’âge préscolaire, mais pour un socialiste pur et dur, c’est inacceptable. Un seul capitaliste peut contaminer des centaines de gauchistes mous.

Pour corriger cette abomination, le PQ a exclu les garderies privées du processus d’allocation des nouvelles places en garderie. Dorénavant, nos petits chérubins seront bien encadrés par des éducatrices syndiquées et bien au fait des dogmes syndicalistes et socialistes. On leur apprendra à porter fièrement le carré rouge dès qu’ils pourront marcher.

Les syndicats, bras actif du socialisme québécois, façonnent le cerveau des Québécois du berceau au tombeau. L’avenir du socialisme à la québécoise est assuré pour plusieurs générations.

Mario Dumont exprime son malaise


(Voir aussi le texte de Daniel Girard)
Publier un commentaire