Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

03 mars, 2013

La réflexion du jour

Notre niveau d'endettement pourra-t-il supporter, sans créer une forte récession, des hausses de taux d'intérêt lorsque l'inflation viendra? Les banques centrales misent sur une croissance économique assez forte pour éventuellement soutenir une telle hausse. Mais encore faut-il que notre reprise économique soit basée sur des facteurs autres que des prix d'actifs qui montent - marchés boursiers ou maisons - engendrés par ces bas taux d'intérêt.---LAURENT DESBOIS, président de Fjord Capital
Publier un commentaire