Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

09 mai, 2012

Pensée unique et dérapage


Le Québec est de loin la société la plus socialiste de l’Amérique du Nord. Les élites artistiques,  intellectuelles, politiques et médiatiques tolèrent l’extrême gauche et adulent le centre gauche, mais démonisent l’extrême droite et dénoncent le centre droit.

Le résultat : il est impossible d’entretenir un débat rationnel et équilibré entre les droits individuels et les besoins communs. Au Québec, tout est projet-de-société. Cette rhétorique socialiste excuse, voire justifie, les dérapages comme celui que nous vivons avec le boycott étudiant.

Le phénomène de la pensée unique est surtout évident à Montréal. C’est donc sans surprise que les manifestations étudiantes dérapent à Montréal et non à Québec où ce phénomène est beaucoup moins présent.

Mario Dumont et le député péquiste Martin Lemay discutent de la tolérance des Québécois et leurs médias à l'extrême gauche et au communisme.
L'histoire nous explique que cette idéologie d'extrême gauche ou communiste est responsable de dizaines de millions de morts en Chine et en Russie.
Cette idéologie d'extrême gauche a aussi fait des dommages économiques importants à plusieurs pays rendant leurs populations beaucoup plus pauvres que les pays plus à droite économiquement ou à tendance capitaliste, il suffit de regarder ce qui se passe à Cuba ou en Corée du Nord pour comprendre...
Au Québec l'incapacité de plusieurs journalistes à comprendre les dangers historiquement prouvés des idéologies d'extrême gauche permet au parti Québec solidaire de présenter un programme politique voulant transformer le Québec en état communiste sans réellement se faire poser quelques questions que ce soit...
Quand le contribuable donne plus de 50 % de ce qu'il gagne aux gouvernements pour recevoir des services qui ont une efficacité très faible pour un fort prix et qu'en plus il doit s'adapter à une machine ultra fonctionnarisée et hyper syndiquée qui décide tout pour lui, on peut facilement dire que l'état québécois est rendu assez loin dans sa route vers le communiste...

Publier un commentaire