Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

01 août, 2013

La réflexion du jour

« Nous avons créé un environnement artificiel (ndlr la gestion de l'offre en agriculture) qui protège le producteur contre les forces du marché, mais le consommateur n’a pas un mot à dire », plaide Sylvain Charlebois, vice-doyen et professeur de politique agroalimentaire à l’Université de Guelph, en Ontario, et grand pourfendeur de cette politique fédérale, en vigueur depuis 1966.--- Pierre Duhamel
Publier un commentaire