Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

10 mai, 2013

Le capitalisme est le grand gagnant

Les tenants de la gauche comparent le capitalisme à l’idéal socialiste et concluent qu’il faut abattre le capitalisme. Comme s’ils ne comprenaient pas que tout régime politique comparé à une utopie, à un idéal, en sortirait toujours perdant.

L’Homme est un être imparfait. La société qu’il compose l’est nécessairement aussi. Toutefois, l’histoire démontre que le capitalisme, combiné à un régime politique qui en limite les abus les plus flagrants, est le régime qui a le plus contribué à l’amélioration de la qualité de vie des humains.

Le capitalisme est un concept à la fois économique, sociologique et politique. Caractérisant un système s'appuyant sur la propriété privée des moyens de production, sa définition donne lieu à des variations dans l'espace et dans le temps, et en fonction des sensibilités politiques des personnes qui emploient le terme.

Le libre marché demeure, malgré ses déficiences, le régime social le plus apte à sortir les masses de la pauvreté. J’en veux pour preuve les centaines de millions de Chinois, d’Indiens et de Brésiliens qui ont grandement amélioré leur sort au cours des derniers 20 ans.

La présentation de Hans Rosling démontre clairement le parallèle entre l’amélioration des conditions de vie et l’adoption du capitalisme.


(Voir aussi le texte de Jérome Soucy)
Publier un commentaire