Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

20 mai, 2013

Gaz de shale : calcul électoraliste?

Les provinces canadiennes et les États américains exploitent à la vitesse grand V l’industrie des gaz de shale. Mais au paradis de la consultite aiguë, on prescrit un arrêt des activités d’exploration en attendant l’étude environnementale du BAPE. Ensuite, on impose un moratoire de deux ans pour plaire aux activistes écolos. Enfin, on propose une loi imposant un moratoire de cinq ans pour s’assurer le vote des écolos lors du prochain scrutin qui ne saurait tarder. Du moins, je l’espère, car le PQ est en voie de détruire le développement économique du Québec pour des décennies.

Alors, à quoi peut bien servir l’étude du BAPE si de toute façon le gouvernement décide unilatéralement d’empêcher tout développement des gaz de shale? Pire, le projet de loi comme présenté implique que le gouvernement ne veut même pas savoir s’il existe du gaz de shale exploitable!

Le PQ propose ce projet de loi dans le but évident d’acheter les votes écologistes. Il est possible que les stratèges du parti calculent que le PLQ et la CAQ torpilleront le projet de loi qui sera alors tabletté. Si ce n’est pas le cas, ce projet de loi est le résultat des dogmes véhiculé par la religion écologiste. Dans le cas contraire, c’est de la politique de république de banane.

Reste-t-il quelqu’un qui croit encore que le PQ pourrait gérer un pays? C’est franchement désolant.

Mario Dumont commente le projet de loi.

Publier un commentaire