Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

08 mai, 2013

La réflexion du jour

«Est-ce qu’on doit fermer une industrie pour la seule raison de ne pas gonfler les surplus et les prix d’Hydro-Québec Distribution?» s’interroge Réal Reed, retraité d’Hydro-Québec et membre du Conseil d’administration de Fondation Rivières.

«Le potentiel éolien québécois, poursuit-il, est très grand et sans comparaison avec le potentiel hydraulique, petits et grands projets confondus. Il faut se positionner en fonction de l’avenir. Conservons intacte cette filière. Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.» --- Michel Morin

(NDLR Je suis d'accord avec monsieur Reed, mais finançons les projets avec l'argent des retraités d'Hydro-Québec.)
Publier un commentaire