Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

11 février, 2013

Pourquoi pas une journée « pannes sèches »?


La créativité de nos politiciens pour fouiller toujours plus profondément dans nos poches ne connaît pas de limite. S’ils déployaient autant d’énergie à gérer parcimonieusement l’argent des Québécois il serait possible de réduire la fiscalité et d’améliorer les services.

Bon an, mal an, les Québécois consomment 11,8 milliards de litres d'essence et de diésel. Les taxes rapportent au bas mot 5,7 G$ aux trois niveaux de gouvernement.

En 2007, il y avait 5,5 millions de véhicules (promenade et commerciaux) en circulation. Les droits d’immatriculation ont rapporté au gouvernement du Québec plus de 1,6 G$.

En 2010, les 5,1 millions de titulaires de permis de conduire ont payé un minimum de 500 M$ pour renouveler leur permis.

Sans compter les taxes sur l’achat et l’entretien des véhicules, les taxes spéciales sur la climatisation et les pneus, les parcomètres, les contraventions, les propriétaires de véhicules contribuent annuellement plus de 8 G$ au trésor public.

Mais ce n’est pas assez! Nos élus ont mandaté le Cirano pour trouver d’autres moyens d’arnaquer les automobilistes.

Au Québec, il n’y a qu’un moyen de faire entendre raison aux politiciens et c’est de troubler la paix publique. Je propose donc de décréter une journée « pannes sèches ». Dès 6 h l’ensemble du réseau routier autour de Montréal sera congestionné. Les politiciens n’auront qu’eux-mêmes à blâmer pour ce fiasco.

C’est le prix à payer pour que les politiciens comprennent enfin que les automobilistes en ont assez de se faire abuser.

Mario Dumont exprime son indignation......




 .....et discute de l'odieux des taxes sur l'essence avec Michel Girard.

Publier un commentaire