Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

16 février, 2013

Le chiffre du jour : 1 800 programmes

Des trois conclusions auxquelles peut en arriver un comité (groupe de travail, commission, table, colloque, etc.), seul le tablettage du rapport qui en est issu fait cesser la dépense. Sinon, un machin ad hoc produit essentiellement un appel de ressources.

Soit il recommande ou prodigue des subventions. Ce qui fut fait, en décembre, lors d'un colloque sur la crevette nordique du golfe du Saint-Laurent. Or, le Québécois a déjà accès à plus de 1800 programmes de subventions!

Soit il recherche la permanence, généralement sous la forme d'une nouvelle structure. Laquelle s'ajoutera alors aux 213 ministères et organismes que compte actuellement l'État québécois. C'est neuf de plus qu'en 1997, alors qu'un groupe de travail reprenait un rapport de 1986 et recommandait dans un nouveau rapport d'en éliminer 108! --- Mario Roy
Publier un commentaire