Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

16 novembre, 2012

Les écologistes à l’oeuvre


Le porte-parole des écologistes, le ministre Daniel Breton, s’oppose à la venue du pétrole albertain au Québec. Pour les écolos-gauchistes québécois, les Albertains sont des pestiférés qui ont tous les torts :

·         Ils sont riches parce qu’ils exploitent intelligemment leurs ressources naturelles. Pour les écologistes fondamentalistes, cela est un péché mortel qui conduit directement en enfer.
·         Le pétrole albertain est exploité par des entreprises privées à la recherche de profit. Pour les écolos gauchistes, transiger avec une entreprise privée c’est pire que transiger avec le diable.
·         Le transport du pétrole par pipeline comporte des risques pour l’environnement. Dans la religion écologiste, le principe de précaution signifie le bannissement de toutes les activités humaines autres que le compostage et le jardinage sur les toits.
·         Les Albertains votent conservateur. Donc, ils supportent Steven harper, le suppo de Satan en personne.

Pour les écologistes québécois, la consommation d’énergie fossile est un sacrilège qu’il faut combattre à tout prix. Ils attendent, impatients, la venue de la République socialiste du Québec (RSQ) qui bannira la consommation d’énergie fossile. Entre-temps, ils préfèrent que le pétrole soit transporté par bateau autour du globe plutôt que de transiger avec des conservateurs qui encouragent l’entreprise privée.

Pour prévenir toutes les possibilités de contestation, le ministre Breton a placé ses marionnettes au BAPE. Il y a de quoi rendre jalouses les républiques de bananes. Au rythme où vont les choses, si les verdoyants péquistes restent au pouvoir, le gouvernement organisera un sommet international des républiques de bananes en 2014.

(Voir les textes de David, André Pratte, Benoît Aubin, et Pierre Duhamel)

Publier un commentaire