Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

La différence entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que les oiseaux s'arrêtent par moments de voler --- Coluche

________________________________________________________________________

17 octobre, 2012

Éducation : un système au service de la gauche souverainiste


La porte-parole des syndicats (ndlr ce n'est pas un lapsus) en matière d’éducation, la ministre Malavoy, s’engage à satisfaire toutes leurs revendications : éliminer le financement des écoles privées, réduire l’enseignement de l’anglais à un niveau insignifiant et promouvoir la souveraineté dans les cours d’histoire. Quelle merveilleuse surprise pour les syndicats qui n’en demandaient pas tant.

À ce rythme, en moins d’une génération, le Québec sera peuplé de bons petits Québécois pauvres et captifs, mais souverainistes. Le nivellement par le bas en éducation maintiendra les Québécois dans un état de pauvreté relative, mais non moins certaine. Cela risque d’en convaincre plusieurs d’émigrer sous des cieux plus cléments. Le PQ a une solution toute prête : emmurer le Québec. L’unilinguisme enfermera les Québécois plus sûrement que le rideau de fer d’une autre époque.



(Voir aussi ici, ici, ici, ici et ici)
Publier un commentaire