Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

Les Hells ne devraient pas s’installer à Québec. C’est le territoire des libéraux. --- Michel Beaudry

________________________________________________________________________

31 octobre, 2012

Droit de propriété et prospérité, les deux côtés d’une même médaille


Le droit de propriété, garant des libertés individuelles, est aussi le seul moyen connu d’assurer la prospérité d’une société. Celles qui éliminent ce droit (ex-URSS, Cuba, Corée du Nord) et qui ne le protègent pas adéquatement (pays Africains, Sud-Américains, etc.) sont condamnées à régresser ou au mieux à végéter.


Une partie importante du cadre dit « institutionnel » concerne la définition et la sécurisation des droits de propriété. Sans cette reconnaissance avec des titres formels (du fait d’inefficacité de l’administration) le capital des individus et des familles reste « mort » : il ne peut être échangé, gagé, investi pour fructifier. En matière de foncier agricole, cette question des droits de propriété est évidemment cruciale : c’est le cœur de la problématique de l’alimentation. Mais c’est aussi le fonctionnement de la justice, et plus généralement « l’état de droit », qui est fondamental pour que les anticipations des acteurs économiques soient stables : sans une justice fonctionnelle, comment passer des contrats de manière sereine ?--- Emmanuel Martin, Un monde libre

Si le droit de propriété est d’une telle efficacité c’est qu’il est basé sur un principe simple : un individu ou une entreprise propriétaire d’un bien a tout intérêt à en assurer la pérennité et à l’utiliser de manière à en augmenter la valeur.

Au contraire, personne n’est responsable d’un bien qui appartient à tous. Bien sûr, on confiera à quelques bureaucrates le soin de veiller à sa bonne utilisation. Mais celui-ci ne récoltera pas les retombées positives de son travail. Pour un bureaucrate consciencieux et entrepreneur, il y en aura neuf négligents. À l’opposé, pour un propriétaire négligent, il y en aura neuf consciencieux.

Malgré cette évidence, les gauchistes persistent à promouvoir des politiques interventionnistes qui grugent dangereusement le droit de propriété.

Publier un commentaire