Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

27 janvier, 2014

La réflexion du jour

Il faut aller plus loin, dit le CPQ qui note que le Québec se bute à des obstacles comme «le caractère plus généreux qu’ailleurs de nos programmes sociaux, une faible croissance économique et des perspectives démographiques défavorables, dans un contexte où le niveau de la fiscalité a dépassé les limites.» On ne peut plus se payer les programmes sociaux plus généreux qu’ailleurs au Canada tant que notre richesse collective sera moindre qu’ailleurs au pays, pense le Conseil qui demande aussi de meilleures conditions de création de richesse et d’investissements.--- Conseil du patronat du Québec
Publier un commentaire