Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

26 novembre, 2013

La réflexion du jour

Comment justifier que des gens qui ne donnent pas leur juste part (ndlr les bureaucrates municipaux et gouvernementaux) puissent jouir d’une retraite payée à moitié (et parfois plus) par des gens qui, eux, n’ont rien pour eux-mêmes. Les taxes handicapent leur capacité d’épargne et, une fois à la retraite, les poussent inexorablement à la pauvreté. C’est toujours Liberté 55 pour les uns et une «Rente de longévité» à 75 ans pour les autres…
......

Les «boomers» partent en croisière, certains que leurs syndicats sauront résister à la grogne populaire. Mais ça ne marchera pas, pas ce coup-ci; il y a trop de monde sur le quai à regarder partir les jolis bateaux…

C’est le statu quo, la taxation abusive, le maintien des privilèges qui, désormais, menacent la paix sociale…--- Michel Hébert
Publier un commentaire