Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

06 novembre, 2013

Économix

Revue de livre Ianick Marcil

Dans le même esprit critique de l'économie contemporaine, l'étonnante bande dessinée Economix de l'auteur new-yorkais Michael Goodwin et de l'illustrateur Dan E. Burr réussissent un exploit: rendre intelligible, accessible et amusante l'histoire des idées et des faits économiques des 300 dernières années agréables à comprendre, avec humour, sans sacrifier à la rigueur intellectuelle. Economix a l'intelligence de tracer le parallèle entre l'histoire des idées économiques et celle du développement du capitalisme - depuis le tout début de la Révolution industrielle - démontrant, ainsi, que la première n'est non seulement assujettie à la seconde, mais qu'elle a souvent servi à en renforcir le pouvoir. Cette bande dessinée est probablement la meilleure introduction critique à la dynamique du capitalisme et à l'histoire des idées économiques que j'aie eu le loisir de lire. Sa lecture offre un point de vue étonnamment étoffé et documenté qui permet potentiellement de favoriser la discussion entre citoyens. (NB: j'ai écrit un peu plus longuement sur ce livre sur le blogue de la Librairie Raffin.)
Publier un commentaire