Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

La différence entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que les oiseaux s'arrêtent par moments de voler --- Coluche

________________________________________________________________________

16 janvier, 2013

La réflexion du jour

(NDLR Commentaire de Benoît Aubin suite à l'annonce de la création de la brigade EPIM.)

Mais la question demeure: n’y avait-il pas déjà des policiers, des évaluateurs , des vérificateurs, des inspecteurs, des enquêteurs, des étages de fonctionnaires hiérarchisés, supposés approuver le travaux et devis de leurs subalternes, à l’hôtel de ville, à la communauté urbaine, aux affaires municipales, au Trésor, ou chez le directeur général des élections, tout un appareil bureaucratique chargé, justement, d’administrer la ville correctement?

Mais que faisaient donc ces gens-là pendant toutes ces années où des maffieux et des fonctionnaires corrompus se remplissaient les poches? Est-ce à dire que personne ne faisait son travail? Ou que le système est si inepte que n’importe qui pouvait tricher? Alors, pourquoi garder tout ce monde sur la liste de paye?
Publier un commentaire