Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

23 juillet, 2012

Les subventions aux énergies vertes, un autre fiasco


Pour plaire aux gourous verdoyants, les politiciens se sont improvisés experts en science de l’environnement. Ils ont choisi les technologies du futur et créé de nombreux programmes de subventions dans le but de favoriser le parti au pouvoir  le développement accéléré des technologies les plus prometteuses.
Une fois de plus, l’interventionnisme étatique est un désastre pour les contribuables. 

Le Maclean rapporte que des centaines de millions de dollars ont été dilapidés pour subventionner des programmes de développement d’énergies vertes avec des résultats bien en deçà des promesses.

Les énergies vertes auront certainement leur place dans le paysage énergétique de l’avenir, mais ce sont les lois du marché qui détermineront le quoi, le quand et le comment. Au mieux, l’interventionnisme étatique gaspillera l’argent des contribuables, au pire, il imposera les mauvais choix technologiques en plus de coûter une fortune aux contribuables.


Publier un commentaire