Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

16 juillet, 2012

La réflexion du jour

L'exemple québécois démontre clairement que les privilèges accordés à ces entreprises (ndlr : pharmaceutiques), malgré les promesses, ne se transforment pas en investissements. Et ce sont les contribuables, de même que les employeurs qui offrent à leurs employés un régime d'assurance médicaments, qui en payent le prix.--- La Presse
Publier un commentaire