Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

24 août, 2012

La réflexion du jour

L’uniformité du tarif (ndlr : des garderies à 7 $) demandé aux parents nuit aussi à la souplesse du système en décourageant la diversité des arrangements de garde. Sa faiblesse génère une pression artificielle sur les coûts, et réduit l’incitation à l’innovation et à une gestion concurrentielle. Cela nuit aussi à la transparence des ressources qui sont investies par l’État dans les services de garde, et mène à une concurrence déloyale entre les places directement subventionnées et celles qui ne le sont pas.
Publier un commentaire