Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

La différence entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que les oiseaux s'arrêtent par moments de voler --- Coluche

________________________________________________________________________

03 mars, 2014

Quels sont les coûts/bénéfices des programmes de subventions?

Le Québec est de loin le champion des programmes de subventions en tout genre. Le gouvernement verse annuellement plus de 4 milliards de dollars aux entreprises pour stimuler la création d’emploi et l’investissement privé. Toute proportion gardée, c’est le double de ce qui se fait en Ontario. Malgré tout, ou devrait-on dire en conséquence, le Québec s’appauvrit par rapport à ses principaux partenaires économiques.

Il est urgent de faire le ménage dans ce fouillis. Si l’on fait le cumul des emplois créés par les subventions selon les chiffres publiés dans les communiqués de presse, non seulement il n’y aurait plus de chômage au Québec, mais nous devrions faire venir des travailleurs étrangers à plein bateau pour combler les emplois disponibles. Si ce n’est pas le cas, c’est que les programmes de subventions, si chers à nos politiciens, ne remplissent pas leurs promesses. Mais pour le confirmer, ils doivent faire l’objet d’une évaluation objective et systématique.

Il est inacceptable que les résultats de nos programmes de subventions, financés par les contribuables, ne soient jamais évalués. Ce mandat devrait être confié à un think tank universitaire indépendant du gouvernement, des syndicats et des entreprises pour nous assurer de son professionnalisme et de son indépendance.

Quelques-unes des questions qui devraient être évaluées par les experts sont :

Pour chaque subvention accordée, lesquelles offrent les meilleurs rapports coûts/bénéfices?
   
Quelle est la distribution des subventions par programme, par secteur industriel, par région et par entreprise?

Quels sont les programmes, les secteurs industriels, les régions et les entreprises qui donnent les meilleurs résultats?

Quels sont les résultats obtenus au fil du temps par rapport aux prévisions faites au moment de l’annonce pour chaque subvention?


Si les réponses à ces questions étaient connues, il deviendrait rapidement clair qu’il est inacceptable de conserver certains programmes. De plus, les politiciens y penseraient à deux fois avant de lancer des programmes et de donner des subventions à des fins strictement électoralistes. Mais c’est justement pour ces raisons que les politiciens vont se battre bec et ongles contre tout programme d’évaluation.
Publier un commentaire