Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

11 juin, 2012

La réflexion du jour

Mais pire, la CLASSE et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), qui se partagent la représentation des cégépiens, se sont même associées à une proposition qui consistait en un gel des frais de scolarité, compensé par une annulation ou un rabattement du crédit d’impôt dont profitent les étudiants. Gabriel Nadeau-Dubois et Léo Bureau-Blouin étaient prêts à priver leurs membres qui ne se destinent pas à des études universitaires d’un avantage fiscal afin de servir les intérêts de ceux qui se dirigent vers l’université plutôt que vers un métier.--- Jean-Jacques Samson

NDLR : le so so so syndical est un euphémisme pour le moi moi moi individuel.)
Publier un commentaire