Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

_______________________________________________________________________

07 mars, 2018

La réflexion du jour

La précarité des jeunes professeurs est un phénomène connu. S’il veut l’enrayer, le ministre Proulx devra avoir plus que des « conversations franches et ouvertes », et s’attaquer à l’emprise des centrales syndicales sur la profession d’enseignant. Le mode de rémunération actuel, qui n’a aucun lien avec la performance, ne valorise pas le travail des meilleurs éléments, en plus de rendre la profession moins attirante.---Patrick Déry
Publier un commentaire