Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

_______________________________________________________________________

03 avril, 2015

La réflexion du jour

Pour assainir les finances publiques sans asséner le coup de grâce aux Québécois, il faut abolir les monopoles. Seul un contexte de concurrence obligerait les organes de l’État à améliorer leur productivité plutôt qu’à transférer la facture aux clients. La Suède a compris depuis fort longtemps les vertus de la concurrence.--- Nathalie Elgrably-Lévy
Publier un commentaire