Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

On comprend mieux, maintenant, pourquoi l’instrument qui sert à mettre de l’essence dans les voitures s’appelle un pistolet.--- Michel Beaudry

________________________________________________________________________

16 avril, 2015

La réflexion du jour

Eh bien, ce dédain de l’argent et de la prospérité, on le retrouve chez nombre de Québécois aujourd’hui qui n’ont de cesse d’accuser «les riches», mot suspect et passe-partout, de tous nos malheurs collectifs. Ces militants qui se retrouvent dans la rue prônent une vie simple, certes, mais non productive, à l’abri de la pollution, des banques, de la démocratie électorale, en somme du mal incarné par le néocapitalisme. Cette apologie de la pureté, un retour à la philosophie de Jean-Jacques Rousseau, qui affirme que l’homme naît bon, mais que la société le corrompt, est plus qu’inquiétante. Rappelons que les génocides du XXe siècle ont été initiés par des obsédés de la pureté.--- Denise Bombardier
Publier un commentaire