Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

10 novembre, 2014

Agir à l’encontre des objectifs, une spécialité politique

Partout on réalise que les subventions aux énergies renouvelables sont une folie qui coûte une fortune aux contribuables et aux consommateurs. Alors que le gouvernement gratte les fonds de tiroir pour atteindre le déficit zéro, l’éolien et la bourse du carbone ralentissent le potentiel économique du Québec. Malgré cela, le gouvernement Couillard persiste et signe. Une petite gêne aurait été de mise.

La CSPE (Contribution au service public de l'électricité) est l'une des taxes que les Français payent sur l'électricité pour subventionner les énergies renouvelables (éolienne et solaire). En 2014, cette taxe ponctionnera 16 milliards d'euros aux Français.

L'exemple allemand du passage aux énergies renouvelables est une catastrophe économique qui va avoir des répercussions sur l'énergie en France.

Colette Lewiner.


Publier un commentaire