Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

14 avril, 2014

Économie, pourquoi le Québec traîne dans le peloton de queue

Le 7 janvier dernier, Livio Di Matteo, économiste, professeur et chercheur à l’Institut Fraser, a publié une étude intitulée Measuring Governement in the 21st Century. Malheureusement, cette étude a été grandement ignorée dans les médias québécois, comme c’est souvent le cas pour les publications de l’Institut Fraser.

Dans cette étude, le professeur Di Matteo conclut que pour maximiser la croissance économique, la participation du gouvernement dans l’économie ne doit pas excéder 26 %. Initialement, l’amélioration du système d’éducation et de santé, des infrastructures, de la sécurité, etc. favorise la croissance économique. Toutefois, au-delà de 26 % la courbe de croissance, appelée la courbe de Scully, redescend rapidement.

Au Québec, les trois niveaux de gouvernement contrôlent près de 50 % de l’économie. Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que le Québec traîne dans le peloton de queue des économies nord-américaine.

Adrien Pouliot, chef du parti conservateur du Québec dénonce cette situation déplorable.


Publier un commentaire