Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

21 juin, 2013

Éducation : ce serait drôle si ce n'était pas si triste

La capsule humoristique de Guy Nantel fait rire, mais elle fait aussi réfléchir sur  l’ignorance crasse des adolescents et jeunes adultes.

Après ça, comment croire au sérieux du grand brouhaha du printemps érable? Comment croire que les étudiants comprenaient les enjeux complexes du financement universitaire, alors qu’ils ne connaissent même pas le nom du premier ministre?

La capsule de Guy Nantel révèle beaucoup plus que l’ignorance des étudiants. Elle permet de conclure qu’ils sont facilement manipulables et qu’en 2012 ils ont été instrumentalisés par les syndicats et les groupes souverainistes pour démoniser le PLQ à la veille des élections.

Peut-être que les étudiants seraient plus motivés à devenir des adultes responsables et capables de contribuer efficacement aux grands débats de  société si les droits d’accès aux cégeps et aux universités correspondaient un peu mieux à leurs coûts réels.

En attendant, vaut mieux en rire pour ne pas trop déprimer.



(Via le blogue de Richard Martineau)
Publier un commentaire