Chaque Québécois doit 67 700 $

_______________________________________________________________________

08 septembre, 2012

La réflexion du jour

Cela dit, les choix devant nous semblent évidents. Soit que l'on rehausse le taux de croissance afin de pouvoir se payer la Cadillac en matière d'État-providence, soit que l'on révise à la baisse nos attentes à l'égard de l'État.--- Bernard C. Beaudreau, professeur titulaire, Département d'économique, Université Laval
Publier un commentaire