Chaque Québécois doit plus de 34 000 $ au provincial seulement

_______________________________________________________________________

17 septembre, 2012

La réflexion du jour

La Ville a la fâcheuse habitude de découper ses hausses en rondelles, comme si c'était un saucisson, et de les présenter en pièces détachées. Elle se vante de limiter ses hausses au niveau de l'inflation, mais c'est de la rhétorique. Pour le contribuable, ces contorsions ne changent rien.--- Michelle Ouimet
Publier un commentaire