Le Québec s'endette au rythme de 19 millions $ par jour.

_______________________________________________________________________

Vaut mieux en rire!

08 septembre, 2014

Les effets pervers des subventions

La cohésion est un de ces mots merveilleux, n'est-ce pas, comme solidarité, qui en pratique a perdu tout son sens étymologique littéral.

Voilà un peu plus de vingt ans qu'on subit les aides européennes. Elles furent mises en place dans le cadre du Traité de Maastricht. 

Il s'agissait avant tout d'amener les régions les pires d'Europe à un niveau moyen. Je pense que nous pouvons désormais voir ce qu'il en est. 

Quel pays a été le plus grand bénéficiaire des aides européennes sous le régime des Traités européens et des rendements plafonnés ? 

La Grèce !

Et qu'est-ce que ça donne en termes d'amélioration de l'économie grecque ? 

Et il y a une raison à ce lien.

Si on a plus d'argent disponible payé par les bureaucraties qu'on peut en avoir dans le secteur privé, alors dans chaque classe des écoles grecques les gamins les plus brillants prendront la décision rationnelle de travailler pour Bruxelles ou pour quelque agence gouvernementale plutôt que de fabriquer quelque chose ou de vendre quelque chose.

Et voilà l'Union européenne devenant un gigantesque mécanisme à redistribuer l'argent des contribuables.
Et nous nous étonnons de chuter économiquement toujours plus bas...

Daniel Hannan, député du parlement européen.


Publier un commentaire